PV DE L’ ASSEMBLEE GENERALE DE LA

Galway Congolese Association (GCA).  20/03/2010.

 

Les Congolais se sont retrouvés ce 20  Mars 2010  pour une assemblée générale dans la  salle des réunions de Galway city partnership située au 3ème niveau du building The Plaza sur Headford road. Prevue à 15h00 la réunion a commencé à 15h30.

Avant toute chose le modérateur du jour et président de la GCA Mr Jean Samuel a souhaité la bienvenue à tous les participants et les a invités à se lever pour chanter l’Hymne national  symbole de notre identité nous offerte par le Créateur.

Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour,  à savoir:

1/Bilan de l’exercice 2009

2/Les perspectives d’avenir.

Comme complement à l’ordre du jour le Secrétaire Rapporteur a évoqué la fin du mandat du comité Directeur actuel le mois d’Avril prochain.

A la demande de l’assemblée, le 2ème point a été traité à priori compte tenu de l’ emploi du temps de certains participants à l’ A.G.

Abordant donc ce point Mr Daddy membre du collège des conseillers du Bureau a voulu savoir si c’est la RD Congo ou Basilowa le groupe musical de Mr Denis qui avait participé à la marche de la journée de St Patrick. Aussi a-t-il demandé quels sont les avantages  des Congolais  réunis au sein de Galway Congolese Association.

Dans le même ordre d’idées, Mr Carlos a dit que Basilowa a été enregistré comme etant une asbl (association sans but lucratif) mais certains Congolais membres de Basilowa sont poursuivis pour paiement de tax. Ils étaient enrolés comme travailleurs dans Basilowa sans le savoir. Ce dernier point n’avait pas pu être débattu vu l’absence du responsible de Basilowa. Pour repondre à la première préoccupation, Mr Jean Samuel a precisé que les 2 groupes à savoir la GCA et Basilowa (groupe musical Congolais) ont fait la marche ensemble pour représenter la RDCongo dans la journée de St Patrick. L’essentiel est que notre pays a été vu par les autorités de ce pays en cette grande journée, ceci etant un bon signe d’intégration. Comme avantages a tirer par les Congolais, il a énuméré: la défence de  nos intêrets au niveau local et national; assistance aux compatriotes qui se trouveraient en situation difficile; représenter les compatriotes Congolais devant l’état irlandais.

Pasteur Gaby de l’eglise de Bethel a aussi ajouté en disant que l’existance de l’association des Congolais est un signe flagrant de notre identité. Mr Patrick a quant à lui appuiyé le point complementaire à l’ordre du jour à savoir la fin du mandat du bureau. Il a dit que les gens murmurent dans la communauté et se demandent si c’est toujours les mêmes personnes qui sont à la tête de l’association, d’où l’importance de parler de mandat.

Pour donner de la lumière sur ce point le Pasteur Gaby de l’eglise Bethel a d’abord dit qu’il appreciait le franc- parler de Mr Patrick car il disait tout haut ce que les autres parlent tout bas. Il a renchéri : les gens doivent comprendre que  les institutions restent et les hommes passent.On devra encourager les Congolais à venir aux réunions mais on ne peut  pas aller les tirer de leur maisons (faisant allusion a lui-même). La  présence de l’eglise de Bethel dans l’AG  de ce jour est pour montrer notre souci de construire a-t-il dit. Il a continué en disant qu’il n’est pas bon que certaines personnes organisent des réunions parrallèles sans que le bureau qui est en fonction soit informé; Créer des groupuscules .Cela détruit. Il est bon de respecter le pouvoir établit c.à.d le comité Directeur en place et ainsi défier les mauvaises langues qui disent que les Congolais n’avancent pas dans ce qu’ils font.

Quant à Papy Bisikita, il ne voit pas pourquoi s’entretuer au moment où personne ne reçoit un salaire. L’évangeliste Léon a dit que nous devons aimer le Congo et non les individus qui dirigent l’association. L’amour de la patrie d’abord.

A la question de savoir si l’association recevait un chèque chaque année de la part de l’Etat Irlandais, l’absence de Mr. Frank le Trésorier n’a pas permis de traiter ce problème en large. Toutefois, Mr. Jean Samuel a expliqué  que l’association recevait de subvention il ya 2 ans mais actuellement il n’y en a plus. Et pour recevoir de l’argent  de l’Etat Irlandais l’association doit faire une demande, donner des raisons(cas de fête de l’indépendance) et attendre la réponse. Pour repondre à l’inquiétude  de Patrick qui disait que le rapport de caisse devrait être publié afin d’éviter les on-dits, Mr Papy Bisikita  a invité les gens à venir aux réunions pour connaître tous les rapports.

Mr Jean Samuel  a dit  que l’eglise et l’association devront travailler ensemble et chacune a un rôle particulier à jouer au sein de la société, tout comme l’organisme humain avec ses differentes parties ; épousant  ainsi l’ approche Durkheimienne sur la cohésion et solidarité sociale.

En plus il ajouté que l’association GCA  voit les intêrets de tous les Congolais  et non d’ une certaine minorité.

Mr Papy Bisikita membre du collège des conseillers a voulu savoir si la Communauté Congolaise d’Irlande (CCI)  utilisait le numéro d’enregistrement de la GCA. Et juste après lui un grand nombre de participants à l’AG  ont évoqué beaucoup de craintes et inquiètudes à propos de la CCI, à savoir:

1.     la CCI se comporte comme donneur d’instructions à la GCA et pourtant cette dernière devrait travailler en collaboration avec la première( CCI ) vu que la GCA a été creée avant;

2.     la CCI semble étouffer la GCA qui n’arrive plus à s’occuper des problèmes locaux ;

3.     les statuts utilisés par la CCI  sont les statuts de la GCA;

4.     le faire-part  pour la journnée du 30 Juin préparé  par la CCI  ne devrait rien  avoir avec la GCA;

5.      la CCI est assimilée  au PPRD le parti politique au pouvoir en RDCongo;

6.        le président de la GCA est en même temps vice-président de la CCI;

7.        la crédibilité de la GCA est en baisse à cause de la CCI;

8.        l’image que la CCI donne est celle de donneur d’injonctions à d’autres groupes.

Mr Daddy du collège des conseillers  a souhaité que la politique soit dissociée de l’association. Et Mr Edo Kanyinda a quant à lui exhorté  tout le monde à user de prudence dans la manière  dont il reçoit les informations car certaines sont données dans le seul but de détruire.

Le président de la GCA  s’est évertué  à apaiser les esprits en donnant l’ ébauche de la génèse de la CCI. Il a dit que la philosophie de créer la CCI tire son essor à l’ existence et au savoir faire de la GCA. Tout était parti  du deuil de Castlebar et les consultations  avec le groupe d’ Initiateurs de la CCI  avaient dès lors commencées. La CCI  est un symbole d’Unité pour traiter les problèmes de toute la communauté Congolaise d’ Irlande en générale. La GCA ne devrait donc pas s’isoler et traiter ses propres problèmes en solo et en  égoiste. Il a confirmé que la CCI n’utulisait pas le numéro d’enregistrement de la GCA. La CCI  a son propre numéro d’enregistrement; pour preuve il a invité les partcipitants à se référer au papier à en-tête de la CCI, le numéro d’ enregistrement de la CCI s’y trouve au bas de la page.

. La GCA est et reste autonome.Il a aussi précisé que la CCI était une structure  apolitique qui regroupe toutes les couches de la communauté Congolaise en Irlande à savoir les eglises; les individus; les parties politiques; les groupes musicaux et folkloriques, les clubs ethniques, tribaux et sportifs etc...

Les membres de la CCI sont tous dépourvus de la couleur des organisations d’où ils viennent. C’ est pour traiter des problèmes d’ intêret commun et d’ ordre national que toutes ces organisations se rassemblent au sein de la CCI.

Il a  continué  en demandant  à l’assemblée de se décider sur la journnée du 30 Juin. Sur ce point l’AG a dit qu elle trouvait plausible d’ en faire à la réunion prochaine prévue dans une semaine.

Mr Papy Bisikita Conseiller, a demandé que le terme  “président” soit aboli conformément aux statuts et utiliser plutôt celui de “ Secrétaire  Général”.  Mr Jean Samuel a précisé que le terme “président “ a été accepté en son temps par le comité Directeur. Ce point n’avait pas engendré de débat.

Vers 17h00 Mr Ernest Bishop de Galway City Partnership GCP était venu donner un message aux Congolais réunis en AG. Il a dit que les finances à la disposition de GCP ont été révues à la baisse. Il a demandé la GCA de soumettre à l’instar de tous les autres groupes un plan d’actions annuel de façon à permettre au GCP de faire son budget .En plus il a dit qu’il va envoyer un formulaire à la GCA  pour permettre à ses membres d’enregistrer tout incident à connotation raciste qui nécéssiterait l’intervention de GCP , comme le cas des difficultés que les Taximen rencontrent. Ceci leur permettra de constituer une base des preuves à présenter aux autorités gouvernementales et la police ( garda) envue d’ endiguer le racisme qui sévit avec accuité méconnue dans ce pays.

Il pourra dans le futur visiter la GCA  2 ou 3 fois par an avait-il conclu. A la question lui posée par Mr Jean Samuel concernant l’assistance pour les festivités du 30 Juin, Mr Ernest a dit que la GCA pouvait  toutefois introduire sa demande et attendre la réponse bien que les chances pour être servi  sont minimes. 

Après son intervention l’AG a continué son cours. Mr Christian Kayembe membre du bureau chargé des relations publiques avait demandé à ce que les structures internes de l’association soient rétablies avant de lancer toute autre activité. Dans le même ordre d’idées Mr Daddy a souhaité voir tous les linges sales se laver en famille et le bureau de la GCA  continuer son travail.

Dans les divers il a été décidé que les 4 nouveaux  venus membres de la communauté récévront  le prospectus  d’informations sur la GCA.

Les participants ont été informésde la sortie officielle de la CCI ce 30 Juin 2010  et que tout Congolais est appelé à participer et cotiser financièrement selon le Faire-part distribué à tous les Congolais.

En guise de conclusion après débat et délibération sur les  perspectives d’avenir, il a été décidé que:

-         le Bureau actuel puisse continuer son travail  jusqu’à nouvel ordre;

-         le Bureau puisse reprendre son calendrier  des réunions mensuelles c.à.d chaque dernier week-end du mois;

-         tous les autres membres du Bureau qui avaient boycotté les réunions s’engageaient à revenir;

-         la démocratie et la transparence vont régner et guider tous les débats et toutes les décisions dans le futur;

-         une réunion mensuelle sera convoquée le 3 Avril 2010 et le débat sur la journnée du 30 Juin sera alors à l’ ordre du jour;

-          quelque chose sera organisée la journnée du 30 Juin 2010 et les Faire-part apprêtés.

Pour terminer le président de la GCA  Mr Jean Samuel a félicité  les participants pour leur présence. Il a loué l’esprit nouveau qui avait régné  tout au long des débats et a souhaité voir cet esprit continuer.

Il a exhorté tout le monde à la ponctualité et  que chacun puisse jouer son rôle sans faille. Le 2ème point inscrit à l’ordre du jour  n’a pas pu être abordé.

La réunion de l’AG  s' est terminée  à 18h45 avec une prière dite par Mr Daddy, membre du collège des conseillers.

IL n’y avait pas de personnes excusées.

 

Ci-dessous les participants à l' AG:

 

1/ Papy Bisikita

2/ Jean Samuel Bonsenge-B.

3/ Olivier Karava

4/ George Tshilumba

5/ Patrick F. Nlandu

6/ D. Besquin

7/ Faustin Kamba

8/ Pasteur Gaby Tshimanga

9/ Evangelist Leon

10/ Daddy

11/ Philip Toko

12/ Carlos Kumoka

13/ Bras-d’Or Ithere

14/ Patrick Ikoelenga

15/ Hubert Mukuna

16/ Christian Kayembe

17/ Manda Ilunga

18/ Eric Mufambala

19/ Prince Makengo tel: 0872656461

20/ Edo Kanyinda-N.

 

Fait à Galway, le 20/03/2010

Le Secrétaire-Rapporteur.                        

MR FAUSTIN KAMBA                        

Vu et approuvé par Jean-Samuel Bonsenge-B.

Président de la Galway Congolese Association.